This vineyard, the latest acquisition of the AUBERT Family, gives an emblematic wine of the prestigious appellation in which it is produced.

Technical Data

 

Area under production : 10 hectares

 

Grape verieties : 75 % merlot, 20 % cabernet franc, 5 % cabernet sauvignon

 

Average Age : 25 years

 

Type of soil : Gravel

 

Vinegrowing : vineyard management plot by plot, severe pruning, leaf thining, bunch thining, hand picking into small crates and carefully sorted prior to crushing.

 

Winemaking : wooden small fermenting vats, cold maceration, catch the cap by hand, malolactic fermentation in new French oak barrels, ageing 18 – 20 months.

 

 

Winemaker : Héloïse & Yohan Aubert

Press Review

 

Château Jean de Gué 2012

 

Decanter - Taster: James Lawther MW : 15.5/20pts ( 85/100pts)

Cassis notes. Fresh and lively on the palate. Tannins well-handled.

Drink: 2016 - 2022

 

The Wine Cellar Insider – Jeff Leve - Tasted

Apr 26, 2013 : 86

Light in color with spicy red berries in a forward, soft and open profile.

 

Jean-Marc Quarin - Carnets de dégustations - www.quarin.com – n°1 du 9 avril 2013 : 14 // 85

Vin fruité et un peu vif dans la persistance. Longueur moyenne.

 

Château Jean de Gué 2011

 

 

Wine Advocate #200
Apr 2012

Robert Parker

90

  Drink:

2012 - 2020

 

This sleeper of the vintage is composed of 75% Merlot, 20% Cabernet Franc and 5% Cabernet Sauvignon. It offers up scents of caramel, coffee bean, black cherry jam and a hint of roasted herbs. Plump, fleshy and hedonistic, it can be enjoyed over the next 7-8 years.

 

 

The Wine Spectator – Web Only – 2012 : 89

Open knit, with gentle-edged plum and currant fruit that gives way to modest, well-integrated toast on the finish. –JM

 

 

Château Jean de Gué 2010

 

 

The Wine Spectator – Web Only – 2012 : 90

This is quite plush and enticing, offering tasty mocha, plum and blackberry flavors laced with a note of black tea. Fleshy and creamy through the finish. A crowd-pleaser. Drink now through 2013. 3,000 cases made. –JM

 

 

Wine Advocate

#205 Feb 2013

Robert Parker

88

  Drink:

2013-2023

 

From the well-known and omnipresent Aubert family, this blend of 75% Merlot, 20% Cabernet Franc and 5% Cabernet Sauvignon offers up attractive black cherry notes intermixed with some cedar wood, balsam and loamy soil notes. Plum/purple, with loads of fruit, body and glycerin, it is a plump, fleshy, delicious and sexy Lalande de Pomerol to drink over the next 5-10 years.

 

 

e Robert Parker, Vintage Profile :

2010 – Sleepers of the Vintage (where the correlation between high quality and reasonable pricing favors the consumer)/ Révélation du millésime

 

Bordeaux 2010 Futures, James suckling score 90

Some berry and licorice character follows to a full body, with silky tannins.

Présente des arômes de fruits rouges et réglisses, suivie d’une belle matière avec des tanins soyeux.

 

Bernard Burtschy, Le FIGARO 15/20

Robe noire. Nez intense, un peu boisé. Bouche dense assez tannique. De la matière, assez tanique.

 

Jane Anson, the new Bordeaux avril 2011  91/100
Enjoyable wine from Vignobles Aubert (owners of La Couspaude in Saint Emilion). Rich and textured, with well-balanced acidity and plenty of sweet truffly black fruits. 75% merlot, 20% cabernet franc 5% cabernet sauvignon. Small estate, at 10 hectares, but one that should offer good value for money. Drink 2018-2030.

Vin-plaisir des Vignobles Aubert (propriétaires de La Couspaude à Saint Emilion). Riche et diversifié, avec une acidité bien équilibrée et beaucoup de doux fruits noirs truffés. 75% merlot, cabernet franc 20% cabernet sauvignon 5%. Petit domaine de 10 hectares, mais qui devrait offrir un bon rapport qualité prix. A déguster 2018-2030.

 

Vinifera- Jacques Perrin, mai 2011 : note de fruits rouges, d’épices, sur un corps à la chair satinée, suave mais ne manque pas d’énergie. Une très jolie réussite.

 

 

Château Jean de Gué 2009

 

 

 

Wine Advocate

#199 Feb 2012

Robert Parker

90    

Drink:

2012 - 2017

 

A major sleeper of the vintage, this outstanding wine from the Aubert family in St.-Emilion has terrific plum, black cherry and cassis fruit as well as hints of earth and flowers. Supple-textured, opulent and savory, it is a heady, fleshy wine to drink over the next 3-5 years.

 

Wine Advocate

#188 Apr 2010

Robert Parker

92        

Drink:

2010 - 2018

 

A major sleeper of the vintage, this outstanding wine from the satellite appellation adjacent to Pomerol exhibits attractive loamy soil notes intermixed with extravagant black cherry, plum, and cassis fruit. A fleshy, full-bodied, hedonistic, ripe, generously endowed Lalande de Pomerol, it should drink well for 7-8 years. (Tasted three times.)

 

 

 

The Wine Spectator – Web Only – 2012 : 89

A fleshy texture carries generous flavors of plum, licorice and toast in this round red. Spice and mineral notes add interest. Offers well-integrated tannins and fresh acidity, with a clean, floral finish. Drink now through 2019. 2,800 cases made. –TM

 

Decanter:

Clean, fresh and fruity. Judicious use of oak gives added complexity and finesse. Harmonious. Drink 2013-2020. (15.5 Points)

Franc, frais et fruité. Une utilisation judicieuse du boisé qui apporte complexité et finesse. Vin harmonieux

 

“The Wine Spectator” James SUCKLING : Score: 90

Sweet blackberry and cherry aromas follow through to a medium body, with a good core of fruit and a vanilla, coffee bean aftertaste. —J.S.

Des arômes doux de cassis et cerise qui confirment un vin moyennement corsé, avec en final des arômes de noyaux de fruits, et grain de café.

 

Médaille d’or concours Vignerons Indépendants 2011

 

The NEW BORDEAUX BY JANE ANSON: 91

Charming crisp fruit and very strong roasted coffee beans, you could be spooning a butterscotch angel delight into your mouth here. Lovely wine, from the Aubert family of Ch La Couspaude in Saint Emilion and no doubt far more keenly priced. 75% Merlot, 20% Cabernet Franc, 5% Cabernet Sauvignon.

Un charmant fruité croquant et un intense café torréfié, on pourrait s’imaginer avec une  délicieuse cuillère caramel dans la bouche. Beau vin, de la famille Aubert propriétaiire du Château La Couspaude à Saint-Emilion et sans doute d’un bon rapport qualité prix. 75% Merlot, 20% de cabernet franc, 5% Cabernet Sauvignon.

 

 

Château Jean de Gué 2008

 

Médaille d’OR, Concours des Vignerons Indépendants

 

Médaille d’OR, Concours des Grands Vins de France Macon

 

Médaille d’OR, Challenge International des vins Blayais-Bourgeais

 

Médaille d’ARGENT  VINALIES INTERNATIONALES

 

 

Robert Parker, 2008 Bordeaux Futures Tracker : 92

 

e Robert Parker, Vintage Profile :

2008 – Sleepers of the Vintage (where the correlation between high quality and reasonable pricing favors the consumer)/ Révélation du millésime

 

Château Jean de Gué 2007

Médaille d’OR CONCOURS DE MACON 2009
 
Médaille d’OR CONCOURS DES VIGNERONS INDEPENDANTS 2009

 

Médaille d’ARGENT  Challenge Blayais-Bourgeais2009

 

JANCIS ROBINSON, APRIL 2008 : 15,5 + à boire 2012-2016

Unusual herbal/floral nose, sage and violets. Attractively dry texture gives finesse. Much

less aromatic on the palate than on the nose.

Un nez inhabituel floral et herbacé, présentant des notes de sauge et violette. Une texture intéressante toute en finesse. Un peu moins aromatique en bouche qu’au nez.

 

VINO MAGAZINE juin-juillet 2008 : EXCELLENT

 

REVUE DES VINS DE FRANCE :entre 17,5 et 15,5/20

Sensuel, rond, avec un fruit très éclatant et des tanins onctueux, avec beaucoup d’ampleur.

 

Revue du Vin de France, Mai 2008 :

Sensuel et rond, avec un fruit très éclatant et des tanins onctueux, avec beaucoup d’ampleur.

 

Cuisine et Vin de France, Septembre 2009 :

Ce Château du Libournais, dans le Bordelais, produit un rouge de caractère sur un terroir graveleux. Le 2007 révèle une fois de plus une puissante structure, mâtinée de saveurs fruitées très concentrées et bien mûres, une gageure dans ce millésime. Suave, rond et élégant. A déboucher dans 5 à 8 ans pour de l'agneau.

 

 

Les Meilleurs Vins de France 2009, Olivier Poussier, Meilleur Sommelier du monde 2000 : 16

Propriété de la famille Aubert, qui a si remarquablement restauré La Couspaude à Saint- Emilion, Jean de Gué commence à  recueillir les bénéfices du travail entrepris. Les différents millésimes possèdent de l'ampleur, une grande suite en bouche et un type très marqué. D'une facture résolument moderne, le vin de ce château ressemble beaucoup à un pomerol.

Suave, rond et élégant, le 2007 est une réussite de l'appellation.

 

Château Jean de Gué 2006

 

 

Wine Advocate #181
Feb 2009

Robert Parker

91

    Drink:

2009 - 2019

 

A big-time sleeper of the vintage from the Aubert family (better known for their St.-Emilion offerings), this stunning 2006 boasts a dense purple color as well as a gorgeously sweet perfume of black truffles, plums, black cherry liqueur, and black currants. With superb fruit, medium to full body, tremendous opulence, and a layered texture, this beauty will provide immense pleasure over the next decade. Great value.

 

Souvent révélation du millésime, ce vin issu de la famille Aubert (mieux connu pour ces Saint-Emilion), cet étourdissant 2006 se vante d’une couleur pourpre ainsi que d’un parfum splendidement doux aux truffes noires, prunes, liqueur de cerise noire et cassis. Avec un fruité superbe, moyennement corsé, opulent, une texture gouleyante, cette beauté fournira un plaisir immense pendant les dix prochaines années. Bon rapport qualité- prix.  

 

GUIDE HACHETTE 2010

La famille Aubert est très présente dans le vignoble du bordelais. A Lalande, c’est Jean-Claude et sa fille Héloïse qui gèrent les domaines. Les jurés ont retenu leurs deux cuvées, assez voisines. Ce 2006 a une couleur intense et un bouquet expressif de griotte et de pain d’épice. La  bouche, souple et charnue, est portée par des tanins boisés et épicés. Le Domaine de Musset 2006 joue dans le même registre et obtient également une citation. Bonnes perspectives pour les deux à dix prochaines années.

 

DECANTER juin 2007 Note : 3 étoiles

Easy, fruity style. Not full ripeness but balanced. 2009-12.

 
LA REVUE DES VINS DE France  juin 2007
Note : entre 17,5 et 20/20

Nez riche, très épanoui, avec une belle maturité et des notes de cuir et résineux ; la bouche est ronde, harmonieuse, charnue, dense, parfaitement vinifiée, pour ce lalande flatteur et au bon potentiel.

 

L'Express Hors-Série N°1, Réalisé avec La Revue du Vin de France, Juin 2007 : 16,5-17,5/20

Très épanoui au nez, sur des notes de cuir et de résineux, il dévoile une bouche ronde, harmonieuse, charnue et dense : un lalande flatteur, parfaitement vinifié, doté d'un bon potentiel.

 

CHALLENGE INTERNATIONAL DES VINS BLAYAIS-BOURGEAIS 2008

Médaille d’Or / Gold Medal

 

CONCOURS DES VIGNERONS INDEPENDANTS 2008

Médaille d’Or / Gold Medal

 

Cuisine et Vins de France, le 21 août 2008 :

Produit sur les bords du plateau prestigieux de Pomerol, ce rouge présente la belle envergure des associations de merlot et de cabernet. Le nez légèrement fumé pose de délicats arômes de fruits, puis le palais soyeux s'impose tout en volume tendre. A déguster sur une belle côte de boeuf.

 

Cuisine et Vins de France, Hors-Série N°15,

le 31 août 2008 : 17/20. A boire, à garder

 

Décision Boissons, le 06 juin 2008 :

« Foires aux Vins – 142 crus sélectionnés chez Leclerc »

Pour 2008, 39 vins ont été retenus dans le cadre des « Incroyables E.Leclerc », des produits exclusivement proposés par le groupe. Des crus vendus entre 2.99 euros à 17.5 euros (Lalande de Pomerol du Château Jean de Gué 2006).

 

La Revue du Vin de France, Septembre 2008 :

« E.LECLERC – Le retour des ''Incroyables'' »

Le coup de coeur de Raoul Salama -  Château Jean de Gué 2006, un lalande-de-pomerol élégant et classique, souligné par des tanins savoureux et affirmés.

 

Le Grand Guide des Vins de France 2009 : Cuvée Prestige 2006, Note 16/20

2008 à 2015. Somptueuse cuvée, présentant un nez complexe, mûr et harmonieux, une bouche dans le même esprit, avec un magnifique grain de tanins, un boisé noble, et une longue finale parfaitement équilibrée.

 

Le Guide des Vins :

Robe pourpre très dense, nez puissant, complexe et harmonieux, avec un très joli boisé et une grande maturité de fruit; bouche riche, savoureuse, avec un joli grain de tanins, aucune accroche, du fruit et une longue finale équilibrée, le boisé restant bien dosé et raffiné.

 

Le Libournais :

La famille Aubert est très présente dans les vignes du Libournais. A Lalande, c'est Jean-Claude et sa fille Héloïse qui gèrent les domaines. Les jurés ont retenu leurs deux cuvées, assez voisines. Ce 2006 a une couleur intense et un bouquet expressif de griotte et de pain d'épice. La bouche, souple et charnue, est portée par des tanins boisés et épicés. Bonnes perspectives pour les deux à dix prochaines années.

 

Le Point, le 11 septembre 2008 : 2 étoiles

 

Reluxe 2007  :

Le cru 2006 est profond, riche et dispose d'un bon potentiel. Dans quelques années, il sera un millésime chaleureux et généreux.

 

Sud Ouest, Hors Série, Juin 2010 :

« Les vins de 15 à 20 euros »

Pour son premier millésime à la tête de cette propriété familiale, la jeune Héloïse Aubert peut être heureuse du résultat. C'est un vin tout en douceur au fruit explosif. Vendangé à la main, élevé en barriques neuves et, d'un vin, cette cuvée à majorité merlot se fait velours. Impossible d'y résister.

 

Sud Ouest, le 16 avril 2009 :

« Les Coups de coeur de la rédaction »

Pour son premier millésime à la tête de cette propriété familiale, la jeune Héloïse Aubert peut être heureuse du résultat. C'est un vin tout en douceur au fruit explosif. Vendangé à la main, élevé en barriques neuves et, d'un vin, cette cuvée à majorité merlot se fait velours. Impossible d'y résister.

 

Tasted, Winter 2008 :

« Exceptional Wines, My Top Picks »

Dark ruby with a purple tinge, the nose is fairly elegant with some earthy mineral notes and wild berries, good structure on the palate, silky tannins that melts on the palate, elegant wild fruit and a good freshness, very long finish, elegant and polished already.

Rubis profond avec une teinte violette, le nez présente une vraie élégance avec minérale et de fruits rouges sauvages, bonne structure en bouche, tanins soyeux qui fonde en bouche, élégante, fruits rouges et belle fraîcheur, très belle finale élégante et rond dès à présent.

 

The Wine Guide, Second Edition, Andreas Larsson

« My Top Picks »

Dark ruby with a purple tinge, the nose is fairly elegant with some earthy mineral notes and wild berries, good structure on the palate, silky tannins that melts on the palate, elegant wild fruit and a good freshness, very long finish, elegant and polished already.

Rubis profond avec une teinte violette, le nez présente une vraie élégance avec minérale et de fruits rouges sauvages, bonne structure en bouche, tanins soyeux qui fonde en bouche, élégante, fruits rouges et belle fraîcheur, très belle finale élégante et rond dès à présent.

 

Vino Magazine, Juin 2007, « Primeurs 2006 à Bordeaux »: Bon

 

Château Jean de Gué 2005

 

THE WINE ADVOCATE, Robert Parker, avril 2007 Note: 91 “Révélation du millésime” “sleeper”

 

GUIDE HACHETTE 2009

Importante famille du Libournais ; les Aubert exploitent plusieurs crus dans la région et jusque dans l’Entre-deux-Mers. Ici, c’est Jean-Claude Aubert et sa nièce Héloïse qui gèrent le vignoble. Nous avons retenu deux cuvées au caractère voisin. Ce 2005 est sombre mais brillant. Son bouquet, encore dominé par le bois, reste plaisant. La bouche est souple, bien équilibrée, empreinte de fruits rouges et de boisé, soutenue par des tanins fins et persistants qui assureront la garde pour la décennie. 

 

Cuisine et Vins de France, Septembre 2007 : 16/20. A garder

 

Les Meilleurs Vins de France 2009, Olivier Poussier, Meilleur Sommelier du monde 2000 :  Lalande de Pomerol 2005 – 15,5

Lalande de Pomerol Prestige 2005 – 16

Propriété de la famille Aubert, qui a si remarquablement restauré La Couspaude à Saint- Emilion, Jean de Gué commence à  recueillir les bénéfices du travail entrepris. Les différents millésimes possèdent de l'ampleur, une grande suite en bouche et un type très marqué. D'une facture résolument moderne, le vin de ce château ressemble beaucoup à un pomerol.

Le 2005 possède un charme indéniable, avec une bonne maturité de fruit et de la profondeur.

 

Paris Match, le 06 septembre 2007 : 14   

Reluxe 2007  :

Le 2005 est en effet le millésime du siècle, épanoui avec des arômes floraux, tels ques ceux de violette, de rose et de vanille. Elégant, finale persistante, bon potentiel de garde.

 

Château Jean de Gué 2004

 

 

Wine Advocate

#171 Jun 2007

Robert Parker

88    

Drink:

2007 - 2013

 

Another sleeper of the vintage, this very good Lalande de Pomerol offers sweet raspberry, black cherry, and currant fruit intermixed with subtle oak, licorice, and spice characteristics. Medium-bodied and silky-textured, it is ideal for drinking over the next 5-6 years.

 

 

LA REVUE DES VINS DE France avril 2005
Note : 7/10

Robe sombre, nez intense de cassis et de mûre, attaque ample, très joli mileu de bouche : un lalande de pomerol savoureux, bien construit.

 

The Wine Spectator – Web Only – 2007 : 88

An attractive wine, with chocolate and light berry aromas and flavors that follow through to a medium body, with fine tannins and a fresh finish. Best after 2009. 3,330 cases made. –JS

 

Médaille d’argent concours général agricole de Paris 2006

 

Guide Hachette

Les Meilleurs Vins de France 2009, Olivier Poussier, Meilleur Sommelier du monde 2000 : Lalande de Pomerol 2004 – 14;  Lalande de Pomerol Prestige 2004 – 14,5

Propriété de la famille Aubert, qui a si remarquablement restauré La Couspaude à Saint- Emilion, Jean de Gué commence à  recueillir les bénéfices du travail entrepris. Les différents millésimes possèdent de l'ampleur, une grande suite en bouche et un type très marqué. D'une facture résolument moderne, le vin de ce château ressemble beaucoup à un pomerol.

Un rien fluide, le 2004 est tendre et de demi-corps.

Lalande de Pomerol

Château Jean de Gué

Lalande de Pomerol

Lalande de Pomerol

Second Vin :

Lalande de Pomerol
Lalande de Pomerol